Décryptons l’Europe : Numéro 4

Date de publication

Aujourd’hui, nous allons vous présenter le Conseil européen et le Conseil de l’Union européenne

  • Conseil européen :

Initialement créé en 1974 comme cadre informel de discussion entre les chefs de gouvernement ou d’État des pays membres de l’UE, il devint une institution officielle de l’UE au 1992, suite au traité de Maastricht, dont la fonction serait de définir les orientations politiques générales de l’UE.

Ses membres, le président du Conseil européen (Charles Michel), la présidente de la Commission européenne (Ursula von der Leyen) et les chefs d’État ou de gouvernements des États membres de l’UE, se réunissent au moins 4 fois par an à Bruxelles. Ces réunions, appelées « sommets de l’UE », mènent à des « conclusions », mettant en exergue les priorités de l’UE et les mesures à prendre en conséquence.

Prenant une part active dans la nomination des plus hautes fonctions de l’UE, le Conseil européen jouit d’une importance exécutive et administrative. En effet, il nomme le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l’ensemble du collège des membres de la Commission (après accord du Parlement européen), les membres du directoire et le président de la BCE (Banque Centrale Européenne), et propose un candidat à la fonction de Président de la Commission européenne, entre autres.

  • Conseil de l’Union européenne :

Composé de 10 formations, chacune étant spécialisée dans un domaine en particulier (comme les Affaires étrangères ou l’Environnement), le Conseil de l’Union européenne (également appelé « Conseil des ministres de l’UE ») rassemble les ministres et secrétaires d’État de l’UE partageant le même champ d’action.

Il est présidé par un État tous les six mois, selon un ordre préétabli, afin que ce pays décide, en collaboration avec les États disposant de la présidence avant et après lui, des priorités sur lesquelles travailler.

Il détient, aux côtés du Parlement européen, le pouvoir législatif et l’autorité budgétaire.

Le Conseil de l’UE peut adopter des recommandations non contraignantes, dirigées vers les États membres, conclure les accords internationaux de l’UE, et nomme les membres de certaines instances européennes (comme le Comité des région).

Le Conseil de l’Union européenne est souvent présenté comme la « voix des États membres de l’UE ».

La semaine prochaine, nous aborderons la Cour de Justice de l’Union européenne

Derniers articles