Décryptons l’Europe : Numéro 6

Date de publication

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer la Banque centrale européenne

  • Fonctionnement :

Instituée le 1er juin 1998, la Banque centrale européenne (BCE) est l’organe central de l’Eurosystème* et du Système européen de banques centrales (SEBC)**.

L’ensemble des actionnaires de la BCE sont les banques centrales nationales des pays membres de la zone euro, et les répartitions sont déterminées en fonction de la part de chaque État dans le PIB et la population totale de l’UE.

La BCE est composée du directoire, du Conseil des gouverneurs et du conseil général :

On retrouve au sein du directoire (ou Comité exécutif de la BCE), le président, le vice-président et quatre autres membres nommés d’un commun accord entre les chefs d’État ou de gouvernement des États de la zone euro. Il en va de même pour le président (Christine Lagarde est la présidente depuis novembre 2019, et Luis de Guindos le vice-président depuis mars 2018). Ils sont tous nommés pour un mandat de 8 ans non renouvelable, et les quatre autres membres du directoire sont nommés en fonction de leur autorité et expérience professionnelle dans le domaine monétaire ou bancaire.

Le Conseil des gouverneurs est composé du directoire, augmenté des gouverneurs des banques centrales nationales (BCN) de la zone euro.

Le conseil général est quant à lui composé du président et vice-président de la BCE, ainsi que des gouverneurs des BCN de l’ensemble des États membres de l’UE.

  • Compétences et rôles :

Banque centrale des 19 pays de l’UE ayant pour monnaie unique l’euro, la BCE veille avant tout à la stabilité des prix. Ainsi, une inflation stable, prévisible et proche de 2% est un objectif à moyen terme.

La BCE définit ainsi la politique monétaire des pays utilisant l’euro et émet la monnaie fiduciaire***, alors que les banques centrales de ces 19 pays ont pour rôle de mettre en œuvre la politique monétaire déterminée par la BCE.

Le directoire met en œuvre la politique monétaire de la zone euro et donne des consignes aux BCN pour l’appliquer, le Conseil des gouverneurs définit les grandes orientations et la politique monétaires de la zone euro, et le conseil général peut être défini comme un « organe transitoire », puisqu’il exécute les missions reprises de l’Institut monétaire européen (IME), qui précéda la BCE, et participe aux fonctions consultatives de la BCE, collecte des informations statistiques, entre autres.

* L’Eurosystème comprend la BCE et les BCN des États ayant adopté l’euro

** Le Système européen de banques centrales regroupe la BCE et les BCN des 27 États membres de l’UE

*** La monnaie fiduciaire désigne les pièces et billets de la monnaie ; en d’autres termes, cela correspond à la monnaie « physique »

La semaine prochaine, nous aborderons la Cour des comptes

Derniers articles