Interviews Législatives 2022 : Sandrine Coquerie, candidat de la NUPES sur la 10ème circonscription du Pas-de-Calais

Date de publication

Sandrine COQUERIE, 56 ans, est mariée avec 4 enfants. Elle est actuellement employée administrative et en recherche d’emploi.

Est-ce la première fois que vous êtes candidate à une élection ?

« J’étais candidate sur la liste d’union des gauches de Karima Delli « Pour le climat, Pour l’emploi » lors des régionales 2021 dans les Hauts de France auprès d’Ugo Bernalicis notre député de la 2e circonscription du Nord. »

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous présenter ?

« C’est très naturel pour moi de me joindre à cette campagne des Législatives. Elle est la suite de cette belle campagne que nous avons menée auprès de Jean-Luc Mélenchon pour notre programme l’Avenir en commun. Nous sommes passé.es très près du second tour avec près de 22% des voix. Mais la lutte continue ! »

Pourquoi sous l’étiquette de la NUPES ?

« La NUPES, Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale, c’est ma famille politique. Cette union des gauches nous permettra, je l’espère, d’avoir le maximum de député.es à l’Assemblée Nationale pour contrer la politique néolibérale de casse sociale et d’inaction climatique d’Emmanuel Macron. Ne lui laissons pas un boulevard pour passer toutes ses réformes en cadence par les Playmobils macronistes comme cela s’est produit pendant 5 ans déjà. La première grande menace sociale approche, celle du report de l’âge de départ en retraite à 65 ans. La première ministre Elisabeth Borne nommée dans le gouvernement provisoire est un signal fort de cette volonté de faire travailler les gens plus longtemps. Quant à nous, nous voulons le retour du départ en retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisations. C’est un exemple parmi tant d’autres de ce qui nous attend ! »

Que pensez-vous pouvoir apporter aux habitant.es de la circonscription ?

« La 10 e circonscription du Pas de Calais est un territoire sinistré. Bassin minier pour une grande partie, la précarité y est très élevée. Beaucoup de personnes sont en recherche d’emploi et au RSA. 22% de la population a un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté contre 14 % au niveau national ! Je propose l’indemnisation des personnes en recherche d’emploi dès le 1er jour de fin de contrat et la prise en compte des revenus du RSA pour valider les trimestres en vue de la retraite.

La précarité et la pauvreté expliquent en grande partie la montée du RN sur la circonscription (passée aux griffes du RN en 2017). C’est un réel danger puisque le RN est un écran de fumée, un appel des sirènes qui ne peut en rien sortir les gens de leurs difficultés. Il est urgent de sortir la circonscription de cette situation en étant force de propositions fortes.

Plusieurs problèmes écologiques se posent aussi sur la circonscription. Un exemple précis : l’usine d’enrobés sur Sains-en Gohelle à laquelle l’association « STOP BITUME » s’oppose
Pour en parler, nous organisons une réunion publique mardi 7 juin à 18H30 à Aix Noulette à la salle des fêtes en face le stade en présence de Julien Poix, Conseiller régional des Hauts de France, Lisette Sudic, porte-parole locale d’Europe Ecologie Les Verts et les candidat.es bien sûr. »

Quels sont les domaines/sujets que vous souhaitez défendre en priorité ?

« – La question sociale est prioritaire sur le territoire
– La lutte contre les discriminations faites aux femmes, aux personnes en situation de handicap, aux personnes LGBT
– Une véritable planification écologique, le dernier rapport du GIEC nous alerte à nouveau, mais rien de sérieux n’a lieu. Or il est urgent d’agir !

Quelle est la première proposition de loi que vous souhaiteriez porter à l’Assemblée si vous êtes élue et pourquoi ?
Plusieurs propositions s’imposent : hausse du SMIC à 1500€ nets, blocage des prix des produits de première nécessité sans oublier les carburants, premiers mètres cubes d’eau gratuits pour une vie digne, allocation de 1063€ pour les étudiants.
Une politique proche des gens, pas de l’argent ! »

La liste des candidats dans la 10ème circonscription du Pas-de-Calais :

  • Françoise Vantouroux (LR)
  • Ludivine Rus (L’Union Citoyenne)
  • Michel Dagbert (ENS)
  • Rémy Majorcsyl (SE)
  • Myriane Houplain (REC)
  • Florent Cappe (DVD ; Liberté)
  • Noémie Leu (DVD ; Le Mouvement de la ruralité)
  • Thierry Frappé (RN)
  • Geoffrey Laloux (LO)
  • Davy Carincotte (Tous unis pour le vivant)

Si vous connaissez des candidats, n’hésitez pas à leur dire de nous contacter via l’adresse e-mail suivante :
dylan.tracz@nashira-news.fr ou hermes@nashira-news.fr

Derniers articles