Nouveau coup dur pour le football italien : Sandro Tonali suspendu 10 mois pour des paris sportifs illicites

Date de publication

Après le cas de Nicolo Fagioli, un nouvel espoir du football italien voit sa carrière compromise en raison d’une affaire de paris sportifs illicites. La Fédération italienne de football (FIGC) a annoncé jeudi que Sandro Tonali, devenu le joueur italien le plus onéreux de l’histoire en rejoignant Newcastle pour 64 millions d’euros, écopera d’une suspension de dix mois. Cette sanction est assortie de huit mois de mise à l’épreuve.

Tonali davantage sanctionné que son ami Fagioli

La sanction infligée à Tonali est plus sévère que celle de Fagioli, milieu de terrain de la Juventus, sanctionné de sept mois sans compétition le 17 octobre. La raison de cette sanction réside dans le fait que Tonali a parié sur des matches de Brescia (2017-20) et de l’AC Milan (2020-23) lorsqu’il portait le maillot de ces deux équipes. Cependant, il pariait toujours sur des victoires de ses clubs, ce qui constitue une circonstance aggravante.

Cette suspension signifie que Tonali, âgé de 23 ans et sélectionné à 15 reprises en équipe d’Italie, ne pourra pas rejouer avant la saison 2024-25 et manquera l’Euro 2024, pour lequel la Nazionale, championne d’Europe en titre, doit encore se qualifier.

Néanmoins, la FIGC a tenu compte de sa coopération à l’enquête de la justice sportive et a assorti la sanction d’obligations de soins pour mettre un terme à son addiction aux jeux d’argent. De plus, Tonali devra participer à au moins seize réunions visant à sensibiliser les jeunes licenciés et espoirs sur les dangers des paris sportifs.

L’affaire de paris sportifs illicites dans le football italien jette une lumière crue sur le quotidien des jeunes stars du football, dont certains se sont laissés entraîner dans le jeu pour diverses raisons, y compris pour noyer leur ennui. Cette affaire met en évidence les risques et les conséquences de l’addiction au jeu, avec des dettes de plusieurs millions d’euros et des menaces de violences physiques de la part des organisateurs de paris.

Les paris illicites en Italie sont courant

Avant cette affaire, la carrière de Tonali était exemplaire, avec des débuts en équipe première de Brescia à 17 ans en deuxième division italienne, une première sélection en équipe d’Italie à 19 ans, un transfert au Milan AC en 2020, et un contrat avec Newcastle qui lui offrait un salaire annuel de 7 millions d’euros.

D’autres joueurs internationaux, tels que Nicolo Zaniolo d’Aston Villa, ont également été impliqués dans cette affaire, bien que les joueurs n’aient pas grand-chose à craindre de la justice, qui s’intéresse principalement aux gestionnaires de plateformes de paris illégaux. Cependant, ces joueurs devraient eux aussi écoper de longues suspensions, ce qui pourrait compromettre leur carrière. La FIGC cherche à accompagner les joueurs impliqués et à les sensibiliser aux dangers des paris sportifs pour éviter de futurs problèmes.

Derniers articles